écoRC : récupération de la chaleur de l'eau de douche pour préchauffer l'eau alimentant le chauffe-eau

écoRC récupérateur de chaleur pour la douche

écoRC : récupérateur de chaleur pour la douche

Ce sont parfois des idées toutes simples qui nous font économiser de l'énergie. Récupérer la chaleur de l'eau évacuée lors de nos douches pour préchauffer l'eau alimentant le chauffe-eau permet de diviser par quatre l'énergie consommée.

En effet, lorsque l'on prend une douche avec de l'eau qui a été chauffée à 38 degrés en moyenne, l'eau est alors souillée et ne sera pas récupérée directement, mais la température de cette eau peut par contre être facilement réutilisée.

C'est Hugo Durou qui a eu cette idée en pensant au fonctionnement des VMC double flux. Ce système récupère la chaleur de l'air qui est expulsé de la maison pour chauffer l'air frais qui y rentre. Il n'y avait aucune raison que la récupération d'énergie calorifique de l'air ne puisse pas se faire aussi avec l'eau.

Hugo Durou possède un doctorat de physique et a créé la société "Energy Harvesting Tech", une société spécialisée dans la récupération d'énergie. Il vend déjà depuis 1 an son système de récupération de chaleur des eaux usées baptisé "écoRC". En décembre 2011, ce jeune entrepreneur de seulement 27 ans a même reçu le prix Galaxie pour son invention.

L'écoRC est composé d'un petit boîtier (320 x 370 x 145 mm) pesant un dizaine de kilos et contenant l'échangeur thermique. Le système est éventuellement complété d'un deuxième échangeur thermique pour une meilleur efficacité. Une bonde de douche spéciale permet par ailleurs de retenir les cheveux et d'activer ou non la fonction de récupération de chaleur.

Ce récupérateur d'énergie est donc très compact et peut être posé sur une installation de douche existante. L'échangeur thermique est capable de récupérer jusqu’à 25 kW et ainsi de diviser par quatre la consommation d'électricité utilisée pour chauffer l'eau de la douche.

Un récupérateur d'énergie fiable et robuste

L'écoRC est doté d'un système autonettoyant qui agite l'eau lorsqu'elle passe dans l'échangeur et qui assure un autonettoyage permanent et un échange thermique optimal. L'écoRC ne contient aucune pièce mobile, pas de moteur ni aucune pièce d’usure. C'est donc un système extrêmement fiable dans le temps.

Le récupérateur de chaleur respecte bien entendu les normes sanitaires. L’eau froide sanitaire entre dans l'échangeur thermique et sort préchauffée grâce à l’eau de la douche dont la chaleur est collectée avant que cette eau soit évacuée.

L'écoRC est vendu 1100 euros sur le site internet de la société en attendant des partenariats pour une commercialisation à partir d'autres canaux de distribution.

Mots clés : écoRC, récupérateur de chaleur, Energy Harvesting Tech, échangeur thermique
Article publié le 14/01/2012
 
Partagez :  Twitter Facebook
Un peu plus...

2 commentaires

folio 08 mars 2013 à 09:41

comment l installer et par qui ?

Polo 01 octobre 2013 à 23:19

Economiser 25KW ? Sur quelle période ?
Le concept est sympa, mais le retour sur investissement est déroutant : Prix de l'elec : 12 cts du KW. Prix de l'appareil : 1100 euros, soit 9167 KW, donc 367 périodes de 25kw.

Ecrire un commentaire



Quelle est la deuxième lettre du mot hwnbql ? :